STORIES
Scientists Heroes

Merieme Chadid (French)

by Rebecca Miller

Née à Casablanca, au Maroc, le 11 Octobre 1969 Merieme Chadid, a une fascination pour l'astronomie depuis son enfance. Dès le début, elle s’y est intéressée quand son frère lui a donné un livre sur Johannes Kepler, le mathématicien et astronome allemand du 17ème siècle qui a établi les bases de la théorie d'Isaac Newton de la gravitation universelle. Elle a en outre été inspirée un jour où elle écoutait la radio par une émission diffusée par le Marocain Albert Pilot, un grand passionné de l'astronomie. Elle se s’est sentie obligée d’entrer en contact avec lui pour exprimer son intérêt dans ce domaine et Albert Pilot répondit, en l'encourageant de travailler dur et de poursuivre sa passion.

Merieme obtint une maîtrise en physique à l'Université de Casablanca et déménagea en France pour étudier la science d'imagerie à Nice. Elle passa trois ans dans le sud de la France à l'Observatoire de Haute-Provence, où elle obtint un doctorat sur ses études, "Pulsation Stellaire et Evolution," elle observait une classe mystérieuse d’étoiles pulsantes.

Merieme, plantant le drapeau du Maroc au Pole Sud ((lailalalami.com)
Merieme, plantant le drapeau du Maroc au Pole Sud ((lailalalami.com)

Elle obtint un poste d'ingénieur astrophysicien au Centre national de la recherche scientifique (CNRS) à Montpellier, France. C’est là, qu’elle a été choisie par l'Observatoire Européen Austral comme l’un des premiers astronomes actifs à installer et diriger le très grand Télescope (VLT) à la montagne Paranal dans le désert d'Atacama au Chili, le désert le plus aride du monde.

L’une de ses plus belles réussites a été l’installation réussie d'expériences astronomiques au Dôme C dans le Pôle Sud qui est, comme elle dit, "en plein cœur du continent antarctique, dans l'un des endroits les plus froids, les plus déserts et inaccessibles du monde. "

Comme l'explique Merieme, "C’est un lieu unique où les conditions qui prévalent sont le froid extrême,  l'isolement, et où il fait nuit plusieurs mois de l'année. Il devient alors possible d'observer les étoiles de façon continue. Il n'y a pas âme qui vive moins de 1000 kilomètres à la ronde. L'endroit est situé à 3200 mètres, mais le climat est comme si nous étions à 4000 mètres. Installer un observatoire dans un tel environnement relève d‘une mission spatiale, en ce qu’il nous faut vérifier tous les paramètres atmosphériques (turbulence, transparence, scintillement (clignotement), l'aurore, etc.). "

Merieme dit qu'elle était très heureuse d'avoir été choisie comme la première femme chercheuse pour cette mission de trois mois.

 

(http://www.lanl.gov/conferences/stellar_pulsation/pics/Chadid.jpg)
(http://www.lanl.gov/conferences/stellar_pulsation/pics/Chadid.jpg)

En 2001, elle rejoignit la fonction publique en France et est actuellement en poste à l'Observatoire de la Côte d'Azur et à l'Université de Nice-Sophia Antipolis.

Merieme Chadid est mariée à Jean Vernin (l'astrophysicien qui est derrière le projet au Dôme C) et a deux enfants, Tycho et Leyla.

 

 

Page created on 6/29/2015 10:18:58 PM

Last edited 11/21/2018 11:23:12 PM

The beliefs, viewpoints and opinions expressed in this hero submission on the website are those of the author and do not necessarily reflect the beliefs, viewpoints and opinions of The MY HERO Project and its staff.
 

Author Info

Enfant, Merieme Chadid rêvait d’astronomie. Elle fut la première femme à atteindre le pôle Sud et est maintenant professeur d'astronomie à l'Université de Nice-Sophia Antipolis. Du Maroc au Pole Sud aux étoiles

Click here to read the story in English