STORIES
Community

Armene Modi (French)

by Amanda Molinaro

Si vous n’avez pas été à l’école c’est comme si vous ne disposez que d’un œil »

A Sone Sangvi, en Inde, les familles comprennent l'importance de l'éducation. Cependant, aller à l’école est un défi pour de nombreux enfants. La plupart des villages ne font l’école que jusqu'en septième année, et il n'y a que trois écoles secondaires pour desservir une dizaine de villages. Lorsque les enfants doivent aller au lycée, les garçons reçoivent des vélos pour les emmener à l'école. Cependant, comme les filles sont mariées très jeunes, on considère que considère qu’investir dans un vélo pour une fille est du gaspillage.


Armene Modi est une réalisatrice qui avait passé quelques années Sone Sangvi à étudier le niveau d’alphabétisation chez les femmes adultes. Pendant son séjour, elle a remarqué que beaucoup de filles y étaient très jeunes et portaient déjà la mangalsutra. La mangalsutra est un collier de perles noir et doré qui est porté par les femmes comme un symbole du mariage. Beaucoup de filles avaient des bébés sur les bras et Modi commença à se demander «Qu'est-ce qui se passe? Pourquoi ces jeunes filles sont-elles déjà mariées? "

Elle commença sa petite enquête et découvrit que les écoles secondaires étaient éloignées des villages de plus d'une heure. Quand les garçons terminent la septième année, leur famille leur achète un vélo pour s'assurer qu'ils reçoivent une bonne éducation. Avec un vélo, le trajet de l'école au village n’est que de quinze minutes. Toutefois, lorsque les filles achèvent la septième année elles ne reçoivent pas de vélos et doivent marcher pour se rendre à l'école. La marche était d’une heure, et pour l’aller et pour le retour, et quand elles rentrent chez elles, elles doivent aussi s'occuper de tâches ménagères. En raison de leurs corvées, elles n'ont pas beaucoup de temps pour étudier et beaucoup ne peuvent pas continuer leurs études. Quand Modi a demandé pourquoi les filles n'ont pas de vélos pour aller à l'école, on lui dit: «C'est un gaspillage d'argent que de donner un vélo à une fille. Elle va revenir se marier un jour ».

Quand Modi entendit cela, elle se dit : «Mon Dieu, si c'est seulement un vélo qui empeche ces filles d’aller à l'école, on va le leur donner."

Une des filles qui ont reçu un vélo était une jeune fille de 14 ans du nom de Bharati Phakad date. Maintenant, elle peut aller à l'école à vélo en 15 minutes et est très motivée à étudier. Elle espère être un superviseur de district afin de pouvoir prendre des décisions pour aider d'autres personnes. «Il y a beaucoup de gens qui vivent dans les rues», dit-elle. «Je vais les aider. Il y a tellement de gens dans ce monde qui n'ont même pas un repas par jour. Je vais les aider .... Je veux éradiquer la pauvreté de ce pays. "

Page created on 7/9/2015 3:26:54 PM

Last edited 7/9/2015 3:26:54 PM

The beliefs, viewpoints and opinions expressed in this hero submission on the website are those of the author and do not necessarily reflect the beliefs, viewpoints and opinions of The MY HERO Project and its staff.

Related Links

Author Info

Armene Modi, le réalisateur de Pédale = Vue, a voulu élever le niveau d'alphabétisation des jeunes femmes dans Shirur, en Inde. Le vélo fut la réponse.
Click here to read the story in English