STORIES
Peacemakers

Mohandas K. Gandhi (French)

by Jeff Trussell

Nous devons incarner le changement que nous souhaitons voir dans le monde

Au début des années 1600, des marins britanniques se dirigèrent vers l’Inde. A cette époque, l’Inde était un pays riche de milliers d’années de tradition et de culture. L’empire britannique prit le contrôle du pays et changea à jamais la physionomie de ce pays. Les traditions anciennes et les religions furent profanées, rendues illégales par d’impitoyables généraux pressés de transformer l’Inde en une seconde Grande Bretagne. Comme on peut l’imaginer, les populations autochtones souffraient le martyre en voyant leur mode de vie piétiné par les Britanniques dans l’intention de civiliser leur pays.

Pendant de très longues années personne n’avait su combattre les Britanniques et l’oppression qu’ils exerçaient sur l’Inde. Cette situation changea quand un petit homme né en 1869 dans la ville ancienne de Porbandar se leva pour dire « Assez ! ». Cet homme devint connu à travers le monde entier sous le nom de Gandhi, de Mahatma ou ‘Grande Ame’ de l’Inde.

A ce début rien ne prévoyait la vie intense que Mohandas Karamchand Gandhi allait vivre. Il fit des études, se maria et devint un avocat terriblement timide qui exerçait sans succès. Tout ceci changea pourtant le jour où on refusa à Gandhi un siège dans une diligence en Afrique du Sud. Le chauffeur raciste le fit asseoir à l’air libre sous un soleil de plomb durant un long voyage à destination de Pretoria simplement parce qu’il n’était bas blanc. Gandhi qui était jusque-là très timide même pour parler devant un juge intenta un procès aux chemins de fer et le gagna. C’est depuis ce jour qu’il devint porte-parole des peuples de couleur impuissants à travers le monde. Après 20 ans de soutien envers ses compatriotes indiens en Afrique du Sud, Gandhi retourna en Inde pour combattre l’oppression britannique. Au lieu de pousser les autochtones indiens à prendre les armes pour bouter les colonialistes hors de leur pays, Gandhi mit en place la stratégie de la protestation non-violente. « La non-violence est l’arme des braves » dit-il.

20 ans de protestation non-violente, marches et grèves par des Indiens finirent par triompher de la résistance britannique qui faisait face à un homme mince qui portait un habit blanc et accompagné de milliers d’adeptes armés non pas avec des armes mais avec de l’amour et de la vérité. En 1946, le gouvernement britannique fut finalement contraint d’accorder à l’Inde son indépendance tant rêvée. La bataille pour la liberté fut gagnée sans qu’une guerre ne soit livrée. Malheureusement, 2 ans après sa victoire éclatante, Gandhi fut assassiné, atteint d’une balle qui mit fin à ses jours.

Cependant, les héritiers de Gandhi poursuivirent son œuvre après sa mort en montrant au monde qu’on peut être un héros et accomplir de bonnes actions sans fusil ni épée, ni même la haine. Comme Gandhi l’a dit un jour : Il y a non-violence seulement quand nous aimons ceux qui nous haïssent. Je sais combien il est difficile d’appliquer cette importante loi de l’amour mais toutes les grandes et bonnes choses ne sont-elles pas difficiles à réaliser ? Aimer celui qui te hait est la plus difficile de toutes. Cependant, par la grâce de Dieu, même la chose la plus difficile devient facile à accomplir si on le désire.

Page created on 7/11/2015 4:16:08 PM

Last edited 7/11/2015 4:16:08 PM

The beliefs, viewpoints and opinions expressed in this hero submission on the website are those of the author and do not necessarily reflect the beliefs, viewpoints and opinions of The MY HERO Project and its staff.
 

Related Links

Author Info